L'Oncologie (Carcinologie/Cancérologie)

L’oncologie est la branche qui traite la formation, le diagnostic, le traitement, les causes et la prévention du cancer. Le cancer est une maladie qui augmente de jour en jour et peut toucher chaque groupe d’âge. Les types de cancer sont classés selon leurs stades et location. Le traitement du cancer dans les premiers stades est plus efficace, plus facile et plus confortable pour le patient. Le diagnostic et le traitement précoce du cancer sauvent des vies. Les options de traitement de cette maladie grave se multiplient de jour en jour. Grâce aux nouvelles techniques chirurgicales, aux médicaments intelligents et aux méthodes de radiothérapie, le cancer est devenu une maladie traitable même à un stade avancé. Mais, il est plus important de prévenir le cancer que le détecter plutôt et de le traiter à son début. Pour cette raison, les personnes qui risquent le cancer doivent subir des examens de santé réguliers.

La Chimiothérapie

Kemoterapi Vimfay

La chimiothérapie est le traitement du cancer qui affecte les cellules cancéreuses et vise à vaincre le cancer en les empêchant de croître et de se multiplier avec l’utilisation des substances chimiques. Les applications de chimiothérapie peuvent contenir un seul médicament, ou elles peuvent être appliquées dans des cures contenant plus d’un médicament, selon les besoins du patient. Lors de l’administration d’une chimiothérapie à un patient, la décision est prise en fonction du type et du stade du cancer, de la propagation des cellules cancéreuses et de l’état de santé général du patient. Le but des applications de chimiothérapie est de prévenir ou de ralentir la progression du cancer, d’empêcher sa propagation à d’autres parties du corps et de réduire la tumeur en tuant les cellules cancéreuses. Selon l’état du patient, la chimiothérapie peut également être associée à d’autres méthodes de traitement telles que la chirurgie ou la radiothérapie. Même si la tumeur est enlevée par des traitements chirurgicaux, la chimiothérapie peut être utilisée pour empêcher la propagation des cellules cancéreuses qui peuvent rester dans le corps. Cette méthode est aussi utilisée pour rétrécir la tumeur avant certaines chirurgies et, ainsi, pour rendre la chirurgie plus efficace et facile. De plus, elle peut être appliquée avec un traitement de radiothérapie et des programmes de traitement combinés peuvent être créés avant, après et simultanément. Selon l’état du patient et le type de médicament à utiliser, la chimiothérapie peut être administrée par voie intraveineuse ou par voie orale sous forme de pilule. La chimiothérapie par injection intraveineuse est mélangée à un sérum et est donné directement dans la veine. Certains patients subissant un long programme de chimiothérapie peuvent nécessiter une hospitalisation. Dans les applications de chimiothérapie par pilule, le patient peut poursuivre le traitement à domicile. Cependant, des précautions doivent être prises dans l’utilisation des médicaments pendant le processus de traitement à domicile, et les médicaments doivent être utilisés régulièrement à la dose requise. Les programmes de traitement sont planifiés spécialement pour le patient par des médecins spécialistes. La durée de la chimiothérapie, sa fréquence, le nombre de répétitions à appliquer et la durée des intervalles à accorder au traitement sont essentiels pour le traitement et doivent être effectués par des experts. Pour cette raison, pendant le processus de chimiothérapie, le patient et le médecin doivent poursuivre le traitement en coopération. Les applications de chimiothérapie peuvent avoir des effets secondaires tels que la nausée, le vomissement, la perte de cheveux, la faiblesse, les problèmes bucco-dentaires, les infections, les saignements, les problèmes de peau etc. Des programmes nutritionnels, des solutions à base de plantes et des suppléments médicamenteux peuvent être recommandés par le spécialiste pour réduire ces effets, ou le patient peut être référé à d’autres spécialités médicales si nécessaire. Certains effets secondaires tels que la perte de cheveux peuvent être psychologiquement difficiles pour le patient, mais il convient de noter que ces effets secondaires sont temporaires et que ces problèmes cesseront à la fin du traitement.

Le Cancer du Sein

Meme Kanseri Vimfay

Le cancer du sein est une maladie qui survient en raison de la prolifération incontrôlée de différents groupes cellulaires dans le tissu mammaire. Le cancer affecte non seulement les tissus dans lesquels il se trouve, mais peut également se propager aux tissus environnants. Pour cette raison, les cancers du sein affectent particulièrement les ganglions lymphatiques. Un diagnostic et un traitement rapides du cancer du sein sont très importants pour prévenir la propagation du cancer à d’autres systèmes du corps. Le cancer du sein est l’un des types de cancer les plus courants, particulièrement chez les femmes. Les facteurs de risque du cancer du sein sont ; être dans la période post-ménopausique, avoir des antécédents familiaux de cancer (car il peut être transmis génétiquement), avoir déjà eu un cancer du sein, donner naissance à un âge avancé, le tabagisme, les troubles nutritionnels, le surpoids etc. Le diagnostic précoce est très important pour la prévention de la propagation du cancer du sein à d’autres systèmes de l’organisme. Grâce aux inspections de soi-même, les personnes peuvent détecter le cancer à ses tout premiers stades et raccourcir le processus de traitement. Des signes tels qu’une masse (boule) palpable dans le sein, des différences de taille et de forme qui se produisent plus tard entre les deux seins, des changements cutanés sur le sein et des changements dans la forme du mamelon peuvent être signe de cancer du sein. Dans tels cas, la personne doit consulter un médecin spécialiste. En outre, si un cancer du sein est détecté dans la famille, il est important pour la détection précoce d’éventuels risques de cancer des autres membres de la famille, en particulier de ceux qui sont apparentés au patient, consultent un spécialiste et soient contrôlés contre le cancer. Le cancer du sein est examiné en deux groupes ; le cancer avec potentiel de propagation et le cancer sans potentiel de propagation. Le médecin détermine un programme de traitement en fonction du type, de la propagation et du niveau du cancer. Il existe de différentes options de traitement telles que ; le traitement chirurgical, le traitement par radiothérapie et le traitement médicamenteux. Des procédures chirurgicales dans le type de cancer non propagé, l’ablation partielle peut être appliqué en laissant les tissus environnants. Cependant, dans le cancer très propagé, des interventions peuvent être appliquées pour retirer tout le tissu mammaire. Aujourd’hui, de très bons résultats sont obtenus dans ce type de chirurgie et des améliorations peuvent être constatées avec des taux à cent pour cent. De plus, lorsqu’il y a une propagation aux ganglions lymphatiques, il est également possible d’enlever la lymphe. Selon l’avis du médecin, de telles interventions chirurgicales et des traitements médicamenteux ou des applications de radiothérapie peuvent être appliqués ensemble. Le cancer du sein est une maladie qui s’améliore de jour en jour. Pour cela, le diagnostic et le traitement précoces sont vitaux.

Le Cancer Colorectal

Kolon Rektum Kanseri Vimfay

Le cancer du côlon est une maladie très grave qui fait partie des types de cancer avec un taux de mortalité élevé, causée par des polypes qui apparaissent dans les intestins et le rectum . C’est un type de cancer vu plus fréquemment chez les hommes que chez les femmes et représente un risque mortel car il est très difficile à le détecter. Puisque le cancer du côlon ne présente pas beaucoup de symptômes à ses débuts, les patients ne s’adressent au médecin seulement lorsque la maladie progresse. Le cancer du côlon avec un diagnostic tardif peut présenter un risque mortel, car un diagnostic précoce dans le traitement du cancer affecte grandement le processus de traitement. Les facteurs de risque du cancer du côlon sont ; la présence de polypes dans l’intestin, les antécédents familiaux ayant le cancer du côlon, l’âge avancé, les maladies inflammatoires de l’intestin telles que la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse et la présence d’un passé du cancer. Même si le cancer du côlon indique peu de symptômes, lorsque les polypes dans l’intestin se développent et augmentent, des symptômes tels que la constipation, la diarrhée, la modification de l’odeur des selles, l’anémie, le sang mélangé aux selles, le saignement de l’anus, les douleurs abdominales, la perte d’appétit et de poids peuvent se produire. Bien que ces symptômes ne fassent directement recours un cancer du côlon, il est nécessaire de consulter le médecin spécialiste pour vérifier les résultats. Des tests tels que la coloscopie, la présence de sang occulte dans les selles, la tomodensitométrie et les tests ADN dans les selles sont utilisés pour le diagnostic du cancer du côlon. Puisque le cancer du côlon peut évoluer de manière insidieuse, le dépistage par coloscopie doit être effectué même s’il n’y a pas de découverte chez les personnes ayant plus de 50 ans. Si aucun polype n’est détecté, le dépistage par coloscopie doit être répété chaque 10 ans. S’il existe des antécédents familiaux de cancer du côlon, les dépistages par coloscopie doivent être débutés dès l’âge de 40 ans, et si le cancer est constaté dans la famille à un âge précoce, ces dépistages doivent être reportés à un âge plus jeune. Les dépistages par coloscopie peuvent être appliqués chaque année dans les maladies qui peuvent causer le cancer du côlon (ex : la colite ulcéreuse). Ces dépistages permettent un diagnostic et un traitement précoce, réduisant considérablement le risque mortel. Le cancer du côlon est traité avec différentes méthodes telles que la chirurgie, la pharmacothérapie et la radiothérapie. Lors de la planification du traitement du cancer du côlon, le médecin spécialiste évalue l’état de santé général du patient, la propagation du cancer, son stade et les zones affectées afin de révéler la procédure la plus précise et spécifique . Le traitement principal du cancer du côlon à chaque stade est le traitement chirurgical. Selon l’emplacement du cancer, une partie du gros intestin ou tout le rectum peut être enlevé. Il peut aussi être nécessaire d’enlever les tissus ou les organes environnants où il s’est propagé. Le cancer du côlon est une maladie guérissable grâce à un diagnostic précoce. Pour cela, il est vital de subir des dépistages réguliers par coloscopie, surtout pour les personnes ayant des facteurs de risque.